REVUE DE PRESSE DE CAROLINE CASTELLI  DEPUIS 1993 A NOS JOURS

93hebdocomplet

dimanchvil1999

« FRISSONS… À BON CONTE »

Caroline Castelli se produisait hier soir, à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), pour la fête d’Halloween. Portrait d’une artiste au grand cœur qui vit sa passion à 100%.

Il existe mille et une façons de célébrer Halloween. Caroline Castelli, elle, a choisi la sienne : les contes. Dans une ambiance feutrée et un décor extérieur effrayant, peuplé de citrouilles, de sorcières, de lutins et de trolls sortis tout droit de son imagination, elle entame gaiement son monologue :« La première histoire que je vais vous raconter vient de loin. A cette époque-là vivait un homme très pauvre, avec sa femme et ses douze enfants. Oui, oui, douze enfants ! Mais comme il n’avait pas les moyens de les nourrir, il lui fallait trouver une âme charitable pour s’en occuper. Il se mit donc sans tarder en quête d’une marraine… »Devant elle, les enfants, immobiles, écoutent avec attention. Les parents, eux aussi, apprécient. Le temps fait son œuvre, la magie s’opère. Caroline Castelli a l’habitude. Conteuse de métier et intermittente du spectacle, elle sillonne les routes de France depuis près de sept ans. Sept ans passés à « partager du bonheur, de l’émotion, du spectacle ».

Conter, une vocation ? Certainement. D’ailleurs, elle-même n’en fait aucun mystère. Cette passion dévorante, elle la doit à sa famille. A commencer par son arrière-grand-mère – italienne, d’origine – qui lui a transmis, très tôt, son goût pour la lecture et les récits. Depuis, le temps a passé. Mais, dans sa façon de s’exprimer, tout en nuances, Caroline Castelli n’a rien perdu de sa candeur et de sa spontanéité. « Quand je raconte une histoire, je la vis. Ça ne s’apprend pas », souligne-t-elle, un rien malicieuse. Et le résultat est là : chacun y trouve son compte ; parents et enfants en redemandent. L’histoire se poursuit, donc. Parfois triste – car « cela, aussi, fait partie de l’existence » –, parfois tendre, mais jamais innocente. Et voulez-vous savoir ce qu’il advint?

« Le pauvre homme – devenu père une treizième fois ! – croisa la mort qui lui proposa de devenir la marraine de ses enfants. Réticent au départ, il finit par accepter. Et sa vie s’en trouva bouleversée. Car il avait désormais un don : celui de voir qui allait mourir et qui allait vivre. Mais l’amour rôdait et eut raison de lui. En y succombant, il défia la mort et disparut à son tour ». Drôle de fin, non ?

Sur scène, notre conteuse ne recule devant aucun défi. Pour elle, seul compte le plaisir de « partager avec autrui un bon moment hors du temps ». Et pas question d’imposer un quelconque rythme. « Le public doit prendre ce qu’il veut ; moi, je n’ai qu’un rôle subalterne de messagère », explique-t-elle modestement. Un aveu qui sonne comme une véritable profession de foi. Car, qu’elle parle d’Histoire (comme dans « Mathusalem », son « conte fétiche »), décrive la beauté d’un paysage (comme dans « Reine des neiges ») ou relate une simple anecdote de vie, tirée ses voyages ou de sa propre expérience, il y a toujours quelque chose à partager : du rire, de la beauté ou de la peur. Caroline Castelli, en tout cas, ne laisse personne indifférent. Et, que l’on aime ou pas ces contes d’un autre temps, nul ne peut nier que cette artiste a du talent, un immense talent.

Aymeric Janier (étudiant en journalisme)

contenbus PRESSE 2000

pressecontenbus

contenbusPRESSE1

lettre echo

teleramaaout2001

20mn2002

clichyatelier

20mn2004

caroninasudouest

ouestfrance19.08.04

parisien28:05:04

presseocean19.08.04

clichyroda2005

collonge10.05

femact05

florange

lepelerin05

leprogres

nilvange13-10-05

ouestfrance5.08.05

ouestfrance12.08.05

OUESTFRANCECARQUEFOU2005

reggaemagaz04:05

sudouest22:05:03

thysaytotal

voixdelain

Une première soirée de voyage pour « Contes en chapelles »

Alors que le festival de contes « Pêcheurs d’histoires », en juillet, avait connu un beau succès, en accueillant à chaque rendez-vous des centaines de spectateurs, ce deuxième festival de l’été « Contes en chapelles » a commencé lundi soir, sous les meilleurs augures. Le conteur a depuis toujours eu une part importante dans la tradition orale. Lundi soir, avec Caroline Castelli, c’est bien au-delà de notre belle Bretagne que les spectateurs ont voyagé. Caroline Castelli et sa filleule Annie Chrorowitz ont offert cette part de rêve le temps de la soirée. Mais ce n’est encore qu’un début, car l’aventure continue, ce soir, avec Nora Urbain et Nathalie Morel, à la chapelle de Penthièvre, cette fois dès 21 h.

Caroline Castelli a fait voyager le public aux quatre coins du monde.

© Le Télégramme - 2005

L'HEBDO CLICHY-SOUS-BOIS/MONTFERMEIL

Du 21 Janvier 2005

Par Pierre Dannes

"Plein de gourmandises…"

Samedi soir dernier, sur le présentoir d'accueil de la bibliothèque : des gourmandises proposées par l'association "Clichy-sous-bois 2000", des assiettes variées de nems, accras, taboulé et autres, des douceus sucrées de macarons, dattes, fruits secs, crêpes et loukoum car en cette soirée gourmande, Caroline Castelli, la pétulante conteuse bien connue venait raconter des histoires appétissantes à souhaits : "Le loukoum à la pistache" donc, mais aussi , "Binta et les galettes de miel", "Le malabar et le sucre", "Le couple et le gâteau de riz", "Ji'ha et les pieds de moutons grillés" et "Kouakou anansé et les petits pois". Chaque histoire était choisi par le public car caroline lui présentait sa marmite pleine de cacahuètes, magiques, puisque celles-ci reconnaissaient les gourmands, on y plonge la main et le papier ainsi tiré donnait le titre du conte. Ainsi notre conteuse ne savait pas à l'avance quel récit viendrait ou non. Une interaction qui donnait du piment au propos. Un public friand, de tout âge, pour les goûts des mots, thème de l'année, qui apprécia fortement autant les réelles assiettées que les contes.

clichy20-10-06 arev

epostotal

FRANCE ANTILLES 2006

france antille 2006

FRANCE ANTILLE 2006:2

Soirée de l'Arménie

HEBDO CLICHY-SOUS-BOIS/MONTFERMEIL du 07/04/06

MERVEILLEUX CONTES QUÉBÉCOIS

Par G. Blanc

Rien n'est plus difficile que de soutenir pendant près d'une heure l'intérêt de jeunes enfants, même en leur racontant des histoires.

Caroline Castelli pourtant y est parvenue Mercredi 29 Mars à la Médiathèque"Le petit Prince". Elle a fait vivre comme elle dit 4 histoires puisque les petits les ont écoutées.

…/…

Caroline a du métier. On sent qu'elle sait s'adapter à son public. Elle est pleine d'indulgence et a des mots gentils pour le petit qui a "envie de pipi" ou pour celui là qui s'agite comme une puce.

Elle parle, elle mime, le geste vient aider à la compréhension d'un texte qu'elle sait mettre à la portée de son très jeune auditoire.

Chaque conte est annoncé par une sorte de chant magique, incantatoire, presque un exorcisme : "Tu n'entends pas ce que je te dis? Comment pouvons-nous nous entendre."

Quant aux contes ramenés au Québec, pays des aurores boréales, par les français qui s'installèrent, ce sont des variations sur le vieux fonds de notre imaginaire féérique. On y retrouve dragons, fées, méchante reines, diable et beaux princes. Et le gentil y triomphe toujours et le méchant toujours puni ou vaincu.

stpierrequiberon08:07

pressbook6

pressbook4

DRANCY 2007

pressbook4 drancy

hebdoclichymai07 arche

BENEUVRE 2007

aulnaymai2007

article1webarmelle2008

article2webarmelle2008

article3webarmelle

portivy08:07

caudebecleselboeuf2 2008

caudebecleselboeuf2008 - copie

Caroline Castel…2009_edited

contes Turques …ue à Fameck

FRANCE ANTILLE VIRGUL

franceantille MAI 2009

cie gakokoe 4 2010

cie gakokoe 5 2010

cie gakokoe3 2010

OXYGene - copie

bordeaux republicain 1

fontenay sous bois 2011 tzigane

LAVOIXDUNORD 2011

LA MONTAGNE 2013

article brive saillac caro2013

article saone et loire 2014

HEBDO CLICHY SOUS BOIS 2014

2015

HEBDO CLICHY SOUS BOIS 2016

PRESSE CLICHY 2016

PRESSE LA NOUVELLE REPUBLIQUE 2016 1

PRESSE NOUVELLE REPUBLIQUE 2016

ST LOUP GEANGE 2017

ARCHE EN SEL 2018

MONTCEAU 1

MONTCEAU 2

MONTCEAU 3

MONTCEAU 4

MONTCEAU 5

MONTCEAU 6

MONTCEAU 7

MONTCEAU 8

MONTCEAU LES MINES 2018

ST HYPPOLITE DU FORT 1

MONTCEAU 1A

MONTCEAU 2A

MONTCEAU 3 A